Parler l’espéranto

De plus en plus d’espérantophones utilisent des technologies internet pour utiliser l’espéranto (e.g. Skype, Facebook, etc.). Pour les débutants, le site Lernu offre une fenêtre de clavardage permanente qui pourra vous aider à faire vos premiers pas.

De plus, il est possible de pratiquer l’espéranto dans le cadre des activités qu’offrent régulièrement la Société québécoise d’espéranto (voir la section activités)

Les rencontres internationales permettent d’approfondir la maîtrise de la langue tout en entrant en contact avec des gens intéressants de toutes origines. Une liste d’événements est disponible sur le site : Monda Kalendaro (en espéranto). Parmi les rencontres internationales les plus populaires, notons :

  • Universala Kongreso de Esperanto (Congrès mondial d’espéranto, selon l’appellation française habituelle): Généralement, de 2000 à 3000 espérantophones participent à ces congrès. Chaque année (juillet ou août), le congrès se déroule dans une ville différente. La rencontre de 2015, le 100e Congrès mondial, a eu lieu en France, suivi du Congrès de Nitra, en Slovaquie, en 2016 et par celui de Séoul (Corée du Sud) en 2017. Les prochaines éditions auront lieu à Lisbonne (Portugal) en 2018, Lahti (Finlande) en 2019 et bien sûr, Montréal en 2020!
  • Internacia Junulara Kongreso (Congrès international de la jeunesse): Quelques centaines de jeunes se donnent rendez-vous chaque année pour s’imprégner de la culture espérantophone, rencontrer leurs contacts d’Internet, écouter les groupes musicaux de l’heure, etc. Évidemment, les festivités se prolongent bien plus tard que lors des congrès ordinaires…

Comment trouver d’autres espérantophones près de chez moi?

Nous vous encourageons bien sûr à participer aux rencontres et activités organisées par la SQE.

De plus grâce à la technologie, il n’a jamais été plus facile de rencontrer d’autres espérantophones dans sa ville ou sa région. Toute personne disposant d’un téléphone intelligent de type iPhone ou Android peut télécharger l’application Amikumu, qui permet de géolocaliser et de rencontrer des espérantophones (et bientôt des locuteurs d’autres langues) très facilement à l’aide de son appareil mobile. De quoi se rendre compte qu’il y a des espérantophones partout!

Comments are closed