• Esperanto 
  • Français 

L'espéranto en bref

L'espéranto, langue à la grammaire et au vocabulaire simplifiés et optimisés, a été créé par un jeune Juif polonais de Bialystok, pendant l'occupation russe de ce territoire aujourd'hui situé en Pologne.

Ludwig Lazare Zamenhof vivait dans un environnement de tensions interethniques qui s'exprimaient souvent par des conflits linguistiques et par la soumission des vaincus qui devaient adopter la langue des
vainqueurs.

Alors qu'il avait à peine 15 ans, Zamenhof s'est mis à rêver d'une langue seconde commune suffisamment claire et simple pour permettre aux gens de tous les pays de communiquer sur une base neutre.

À 28 ans, en 1887, Zamenhof, devenu ophtalmologiste entre-temps, a publié son premier livre de >Lingvo Internacia (langue internationale), sous le pseudonyme Doktoro Esperanto (le docteur qui espère). Le pseudonyme du créateur est finalement devenu le nom officiel de la langue.

Son livre est vite devenu le manuel de base d'une communauté toujours croissante d'usagers de la nouvelle langue, qui encore aujourd'hui continuent à développer des outils d'échanges
internationaux: congrès internationaux, développement d'outils de diffusion et de
vulgarisation scientifique et réseautage de correspondants et de voyageurs.

On estime aujourd'hui à environ 2 millions le nombre de personnes qui parlent couramment cette langue, sur cinq continents. Ces gens ont en commun le but ultime la préservation des cultures particulières en mettant un terme aux gaspillages de ressources qu'entraîne l'utilisation des langues nationales (comme l'anglais) comme outils boiteux d'échanges internationaux. Donc: le but des espérantistes n'est pas de remplacer toutes les langues par une seule langue commune, mais de pourvoir chaque individu d'un outil de communication plus simple, mais plus également plus performant que les systèmes actuels. Grosso modo, on pourrait presque dire qu'il s'agit du système métrique appliqué à la communication internationale.

  • Grammaire de base de 16 règles sans exceptions
  • Utilisation d'un nombre restreint de 28 phonèmes (sons) [anglais: 45 français: 36]
  • Orthographe phonétique (1 son=1 lettre)
  • Construction logique de mots qui permet l'assimilation rapide de la langue et l'acquisition d'un vocabulaire plus étendu qu'avec les autres langues secondes
  • 1 an d'apprentissage de l'espéranto = 5 ans d'apprentissage de l'anglais
  • Le service de voyages international Pasporta Servo permet d'entrer directement en contact avec les populations locales