Montréal accueillera le Mondial d’espéranto en 2020 / Montreal to Host World Esperanto Congress in 2020

Les versions PDF du communiqué sont disponibles ici / PDF-versioj de la komunikilo haveblas ĉi tie: français / anglais.

English follows

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
31 juillet 2017

Montréal accueillera le 105e Congrès mondial d’espéranto

MONTRÉAL, QC – L’Association mondiale d’espéranto vient d’annoncer que Montréal accueillera, en 2020, le 105e Congrès mondial d’espéranto, annonce faite dans le cadre du congrès de cette année, à Séoul (Corée du Sud).

Le Congrès mondial d’espéranto, une activité culturelle d’une semaine, réunit de 1000 à 3000 espérantophones de partout au monde. Il a eu lieu chaque année depuis 1905, sauf pendant les deux guerres mondiales. Ce sera la première fois qu’il se tiendra à Montréal, et la deuxième fois seulement au Canada (après Vancouver, en 1984). Le dernier Congrès mondial organisé dans l’Est de l’Amérique du Nord a eu lieu en 1910, à Washington.

Cette annonce intervient dans la foulée de la Journée mondiale de l’espéranto, le 26 juillet, date qui correspond à la publication du premier document dans cette langue, il y a 130 ans, en 1887. Son initiateur, le Dr L. L. Zamenhof, inspiré par son expérience des conflits ethniques en Pologne, alors sous contrôle russe, a voulu créer une langue simple et logique, qui devait pour lui constituer un pont entre les nations et les groupes ethniques, pas en remplaçant les langues maternelles, mais en devenant une langue seconde partagée de par le monde.

L’espéranto a non seulement survécu, mais prospéré, et rassemble aujourd’hui une communauté internationale estimée à deux millions de locuteurs. Beaucoup accueillent chez eux ceux et celles qui partagent leur langue, et quelques-uns élèvent même des enfants dont l’espéranto est une des langues maternelles. L’Internet donne un nouvel essor à la langue, qui s’apprend de nos jours gratuitement grâce à des sites comme Lernu.net ou encore Duolingo.com, qui a lancé son cours d’espéranto il y a deux ans. Un million de personnes l’ont utilisé depuis.

« Nous sommes ravis de la venue du Congrès mondial en Amérique du Nord. Des centaines de milliers de Nord-Américains ont appris l’espéranto en ligne ces dernières années, grâce à des applications comme Duolingo », a affirmé le Dr Mark Fettes, président de l’Association mondiale d’espéranto et lui-même canadien, relevant l’importance de cette évolution pour la communauté espérantiste mondiale. « Nous espérons que le congrès les encouragera à venir vivre l’ambiance animée de nos rassemblements, où l’espéranto est utilisé pour tout: musique, théâtre, conférences de niveau universitaire ou réunions de travail », a-t-il ajouté.

« Il s’agit d’une grande chance pour Montréal d’être choisie comme ville hôte pour accueillir un congrès d’une telle envergure internationale, » a affirmé Yves Lalumière, PDG de Tourisme Montréal, soulignant l’importance économique de l’évènement. « Ce millier d’espérantophones que nous recevrons en 2020 généreront près de 4000 nuitées, contribuant ainsi à conforter la position de Montréal comme première ville d’accueil de congrès mondiaux en Amérique du Nord. J’en suis convaincu, les délégués du Congrès mondial d’espéranto apprécieront chaque minute de leur séjour dans notre métropole créative et vivante! ».

-30-

Ce communiqué est émis par la Société québécoise d’espéranto: www.esperanto.qc.ca
Pour de plus amples renseignements ou des entrevues: info@esperanto.qc.ca
Médias francophones: Normand Fleury, 450-330-2448 / Nicolas Viau, 514-792-6559
Médias anglophones: Joel Amis, 514-766-8023

______________________________________

 

FOR IMMEDIATE RELEASE
July 31st, 2017

Montreal to host 105th World Esperanto Congress in 2020

MONTREAL, QC – The World Esperanto Association has just announced that Montreal will host the 105th annual World Esperanto Congress in 2020. The announcement was made at this year’s Congress in Seoul, South Korea.

The World Esperanto Congress is a week-long cultural event which brings together between 1,000 and 3,000 Esperanto speakers from all parts of the world. It has been held annually since 1905’ with two wartime   interruptions. 2020 will be the first time the Congress has come to Montreal, and only the second time to Canada (after Vancouver, 1984). The Congress was last held in the eastern portion of North America in 1910, when Washington was the host city.

This announcement comes on the heels of Esperanto Day – July 26th – a date when people across the globe celebrate the language, first published 130 years ago in 1887. Esperanto’s inventor, Dr. L.L Zamenhof, was inspired to create the simple and logical language by his experiences of ethnic conflict growing up in Russian-controlled Poland. Zamenhof wanted his language to bridge ethnic and national differences — not by replacing native languages, but by becoming a universally shared common language for people around the world to use.

Esperanto has not only survived but thrived, and today is spoken by an international community which by some estimates numbers two million people. Many Esperantists open their homes to fellow speakers, and a few even raise multilingual children who speak Esperanto as a native language. Online, today’s would-be speakers can study for free with the language-learning app Duolingo, which launched its Esperanto course two years ago. One million people have since used it to start learning the language.

We are excited to be bringing the World Congress back to North America. Hundreds of thousands of North Americans have studied Esperanto online in recent years, through apps like Duolingo,” commented Dr. Mark Fettes, President of the World Esperanto Association and a Canadian, remarking on the significance of this development for the global Esperanto community. “We hope that the Congress will encourage some of them to come and experience the lively atmosphere of our gatherings, where Esperanto is used for everything from music and theatre to university-style lectures and organizational meetings,” he added.

“Montreal welcomes the opportunity to host this large international convention,” commented Yves Lalumière, President and CEO of Tourisme Montréal, noting the economic importance of the event for Montreal. “With over a thousand Esperanto speakers coming in 2020 and generating nearly 4,000 room nights, this booking confirms Montreal’s position as North America’s leading host city for global meetings. I am certain that World Esperanto Congress delegates will enjoy every minute of their stay in our creative and vibrant city.”

-30-

This press release is issued by the Quebec Esperanto Society: www.esperanto.qc.ca
For more information or interviews: info@esperanto.qc.ca.
English interviews / information: Joel Amis 514-766-8023
French interviews / information: Nicolas Viau 514-792-6559 / Normand Fleury, 450-330-2448

Comments are closed